D’abord, parce que Sphère des RH ne recrute que pour des clients qu’elle connaît de l’intérieur. Donc si vous avez un projet de recrutement et que vous nous consultez, nous ne commencerons rien sans avoir fait un véritable « tour de table » : qui êtes-vous ? comment travaillez-vous ? avec qui aimez vous travailler ? sur quels sujets êtes vous en difficulté ? quelles sont vos contraintes d’organisation ? …

Une approche du recrutement délibérément différente

Notre démarche n’est pas la même… Nous accompagnons nos clients depuis plusieurs années déjà, les dirigeants nous font confiance, nous rencontrons chaque année les équipes en entretiens individuels, nous maîtrisons l’histoire de l’entreprise, son organisation, ses méthodologies, son système d’information, sa culture, sa politique de rémunération, bien souvent, nous sommes intervenues dans l’évaluation des compétences et c’est nous même qui avons mis en lumière le besoin de structurer, former, faire évoluer et finalement recruter un nouveau collaborateur.

Or, dans une PME de 20 personnes, 1 nouveau collaborateur représente 5% de l’effectif, donc l’erreur peut coûter très cher et on ne parle pas que d’argent. Pas question donc, « de faire rentrer le loup dans la bergerie ». Pour autant, nos clients nous connaissent bien et si nous leur proposons des profils différents de leurs prérequis, ils savent que nous y avons réfléchi et que des possibles sont sans doute à imaginer.

Susciter la confiance du candidat

Au-delà des profils et des compétences de nos candidats, nous nous attachons à initier une relation de confiance avec eux, dès les premiers échanges. Quel besoin d’intimider un candidat en lui posant des questions embarrassantes, voire interdites ? Non seulement, nous n’aurons pas une vision conforme à ce qu’il est au naturel, mais, s’il est recruté par la suite, nous deviendrons sa DRH, alors autant que les choses se passent correctement dès le départ…

Des outils simples et pragmatiques pour limiter les erreurs de casting

Bien sûr, par notre bonne compréhension de l’environnement technique du client, les mots clés ne nous échapperont pas, nous saurons lire entre les lignes du CV, de la lettre, mais aussi poser les questions pertinentes, en lien direct avec les préoccupations du client à l’instant T, tout en inscrivant la démarche dans une logique durable. Car notre intérêt, c’est que le candidat reste chez notre client… Donc nous validons qu’il ait des caractéristiques communes avec ses futurs collègues, nous alertons son futur Responsable si des points nous paraissent fragiles, si le poste est très technique, nous effectuons une sélection grâce à un questionnaire en ligne, qui fera gagner du temps à nos clients, aux candidats et à nous… Au final, nous nous trompons rarement, les décisions sont prises collégialement, et nous avons ultérieurement le plaisir de croiser régulièrement nos anciens candidats, devenus des collaborateurs bien installés dans leur fonction et heureux d’avoir signé dans l’entreprise de nos clients.